Exposition Frank Horvat - Horvat: Fashion

19 OCTOBRE  2012– 13 JANVIER, 2013

 

Vernissage, vendredi 19 octobre à 20H00

 

Photographe célèbre, Frank Horvat est considéré comme un pionnier dans ce qui est maintenant convenu d’appeler «l’âge d’or» de la photographie de mode. Il fut le premier à utiliser un appareil photo 35 mm et à avoir recours à la technique du photojournalisme, ce qui influencera des générations futures de photographes. Les images singulières de modèles photographiés dans la rue combinent le réalisme et la spontanéité de la photographie journalistique, à l’artifice de la photographie de scène. Basé à Paris, la brillante carrière de l’artiste s’échelonne sur plus de 60 ans. Attendue depuis longtemps, cette exposition a pour but de présenter un portrait approfondi d’un personnage clé de la photographie de mode.

 

À propos de l’artiste

Frank Horvat est né en Italie en 1928. Durant la deuxième guerre mondiale, il partit pour la Suisse avec sa famille et retourna dans son pays natal en 1947 afin de suivre des cours de dessins à l’Académie Brera, de Milan. Peu de temps après, il décrocha un poste dans une agence de publicité tout en obtenant des contrats à son compte pour des magazines italiens. En 1951, son premier photoreportage fut publié dans le magazine Epoca. Au début des années 1950, après avoir voyagé comme photographe indépendant au Pakistan et en Inde, Horvat s’installa à Londres en tant que photographe pour le magazine LIFE et Picture Post. C’est en 1955, au même moment que sa participation à l’exposition « The Family of Man », qui fut présenté pour la première fois au Museum of Modern Art de New York, que Horvat s’installa à Paris pour poursuivre une carrière de photographe de mode, et qu’il rejoignit Magnum. Pendant ce temps, Horvat travailla pour d’importantes publications telles que Jardin des Modes, ELLE, Glamour, VOGUE et Harper’s Bazaar. Il travailla conjointement avec des designers renommés tels que Coco Channel et Givenchy, ainsi que le Parisien Night Clubs, The Sphinx et Crazy Horse.

La première exposition individuelle de Horvat intitulée « Portraits d’arbres » prit place en 1977 au Musée des Arts décoratifs de Nantes, en France, et fut immédiatement suivie par une exposition au Center of Photography de New York (1978) et au Centre Pompidou de Paris (1983). Son travail fut intégré à de célèbres expositions de groupe : Fashion Photographs au Victoria et Albert Museum de Londres (1985), Photographes et Créatures de Mode au Musée des arts décoratifs de Paris (1988), et VANITÉS au Centre National de laphotographie de Paris (1993), et ses photos apparurent aussi dans plusieurs publications incluant ENTREVUES des Éditions Nathan Images, Paris (1990). Le travail de Horvat se retrouve dans plusieurs importantes collections de musées incluant la Bibliothèque Nationale de Paris, le Musée National d’art moderne de Paris, le Museum of Modern Art de New York et le Kunst-Bibliothek de Berlin.

 

Encore aujourd’hui, Horvat est très prolifique. « Prendre une photo c’est comme répondre à un appel : comme si une personne, ou un arbre, ou une situation m’appelait, me réclamait», dit-il. Il continue de travailler sur des projets personnels incluant un photojournal sur « La Véronique », sa maison de campagne, et « Trip to Carrera », une série de collages digitaux pris dans une carrière de marbres en Italie. Poussé par son esprit créatif, Horvat n’a jamais eu peur d’expérimenter et d’adapter de nouvelles technologies, et continue à chercher de nouveaux défis. Il fut le premier de sa génération à adopter la technologie digitale et développa même une application unique pour Ipad intitulée « Horvatland » qui présente une série de 2000 de ses photographies et archives en ligne.

 

À propos du curateur

Basé à New York, le renommé Vince Aletti est un collectionneur et curateur critique au savoir approfondi de la photographie de mode. Sur ce sujet, il fut l’organisateur d’une récente série d’expositions pour le International Centre of Photography de New York : This is Not a Fashion Photograph, Weird Beauty: Fashion Photography Now, et Avedon Fashion 1944-2000. Son exposition de portraits intitulée « Male », qui fut par la suite publiée, est basée sur une collection de photographies rassemblées sur plus de 30 ans et présentée à la Presentation House Gallery, en 2008. Aletti publia plusieurs de ses écrits dans différents journaux et ses textes se retrouvent dans des publications majeures telles que «The book of 101 Books, Seminal Photographic Books of the Twentieth Century » par Andrew Roth.

Critique de photo, il travailla pour plus de dix ans à la publication new yorkaise The Village et une collection de ses chroniques hebdomadaires sur la musique disco « The Disco Files 1973-78: New York’s Underground », fut publiée en 2009. Finalement, il reçu le International Center of Photography’s Infinity Award pour ses écrits, en 2005.

 

Sponsor principal

 

Connections, meanings, and challenges.

What was your experience with this exhibition?

Experience The Polygon in the best way possible.

Members are among those who are closest to The Polygon’s work in the community and beyond. By contributing to a strong foundation of support, Members enjoy exclusive front-of-the-line privileges while helping to provide artists with a platform for their work, facilitate lifelong learning opportunities, and so much more.

BECOME A MEMBER

The Polygon Gallery continues the forty-year reputation of Presentation House Gallery in engaging the public with the most visionary artists of our time. A new waterfront landmark on Vancouver’s North Shore, The Polygon offers a one-of-a-kind space to encounter photography and media art.

Admission always by donation, courtesy of Slice 1